6 pans 1 crayon | Préparer sa moto pour l'hivernage
Préparer sa moto pour l'hivernage

On se gèle les cosses ici !

C’est un classique, mais un petit rappel ne fait jamais de mal. Si vous faites partie de ceux ou celles qui laissent leur machine dormir sagement pendant l’hiver, et il n’y a pas de honte à ça, certaines précautions sont bonnes à prendre.​

1. Le lieu l’hivernage :

L’idéal est bien entendu qu’elle reste au chaud et à l’abri de l’humidité. Mais si vous n’avez pas d’autre choix que de la laisser dehors, il est préférable de la bâcher (éviter de l’envelopper après une averse, elle resterait humide).

2. La batterie :

Pour éviter qu’elle ne se décharge complètement et qu’elle meure dans d'atroces souffrances, débranchez-là et stockez là au chaud chez vous. Pour la débrancher, on commence par le moins, puis le plus. Pour la rebrancher, ce sera l’inverse.

3. Le nettoyage :

C’est barbant, mais c’est important !

Briquez vos collecteurs, et nettoyez en profondeur les résidus de sel, moustiques et saletés accumulées. Vous éviterez ainsi de les retrouver fossilisés sur les carénages après l’hiver.

Passez également un petit  coup de chiffon et de nettoyant freins sur les disques et les étriers, ils peuvent se gripper.

Nettoyez et graissez la chaîne ainsi que les divers points d’articulation (leviers, cales-pieds…)

5. Le liquide de refroidissement :

Rien de particulier à faire sur les motos de route, en revanche, pour les motos de piste, si vous tournez habituellement à l’eau, veillez à la vidanger et la remplacer par du liquide de refroidissement pour éviter la corrosion, et surtout le gel qui pourrait casser votre moteur par dilatation.

6. Les pneus :

Gonflez-les avant l’hivernage. Si vous disposez d’une béquille centrale, il est préférable de la faire reposer dessus pour éviter de former des plats sur vos pneus. Sur la latérale, pensez à déplacer la moto de temps en temps pour la même raison.

 

Et bien sûr, à la belle saison, il faudra penser à faire un petit checkup avant sa remise en route.

 

Bon hiver à vous !

4. Le réservoir et les carburateurs :

Faites le plein, cela évitera à la condensation de se former et au réservoir de rouiller. Pour les machines à carbu, fermez le robinet d’essence et faites tourner la moto jusqu’à ce qu’elle s’arrête d’elle même pour vider les cuves et éviter les dépôts. Petit plus : ouvrez les cuves et laissez les ouvertes jusqu'à la remise en route.