6 pans 1 crayon | Voyage à moto : Comment bien préparer son roatrip

Partir en roadtrip à moto pour la première fois peut être impressionnant, mais bien se préparer, c'est rassurant !

Retrouvez ici quelques conseils pour préparer au mieux votre voyage, du tracé de votre itinéraire aux bagages à emporter.

Je prends ici l'exemple d'un voyage d' 1 mois et demi en Europe mais cela reste vrai pour un séjour de   quelques jours.

1. Prévoir son trajet

Tracer son itinéraire c'est déjà partir un peu. Que vous soyez old school en naviguant à la carte ou adeptes du guidage par le gps, il est bon de prévoir un minimum là où vous voulez passer, ce que vous aimeriez visiter et les hébergements.

A la carte 

Le bon vieil atlas Michelin est un très bon allié. Vous pouvez déchirer les pages qui vous intéressent, vous partez alors avec ni plus ni moins que les cartes nécessaires et cela vous évite d'acheter plusieurs cartes pour les longs voyages. Si vous passez les frontières, alors prévoyez en plus les cartes de la zone en question. Là encore, les cartes Michelin sont parfaites parce qu'elles vous indiquent les routes "vertes", les plus belles, et à moto, elles correspondent souvent aux routes à virages.

Vous pouvez ensuite stabiloter votre parcours directement sur les pages ou la carte.

En parallèle pour vous rendre compte de l'état des routes et de leur largeur, vous pouvez jeter un oeil sur google map en mode street-view et éventuellement tracer virtuellement votre trajet en quelques clics pour avoir une idée du temps de trajet.

En parlant de temps, gardez bien en tête qu'à kilométrage équivalent, une route de montagne sera plus longue à passer qu'une route de plaine.

N-260 La Molina
N-260 La Molina

Quelque soit la marque, il est préférable d'utiliser un gps spécifique moto tels que le Garmin Zumo ou le Tom Tom Rider. L'interface et l'écran sont adaptés à l'utilisation avec des gants, et ils sont étanches. Pour avoir testé les 2, ma préférence va au Tom Tom pour son interface plus moderne et son système de fixation plus solide (mon Garmin a appris à voler sur le périphérique parisien). Prévoyez tout de même une carte papier en cas de soucis ou simplement pour visualiser facilement la totalité de votre trajet.

Au GPS

Tyre to Travel

Pour les tracés, j'utilise le logiciel gratuit Tyre To Travel. Basé sur l'algorythme de google map, il permet de tracer facilement et rapidement un parcours. Et pour visualiser la totalité de votre parcours sur plusieurs jours tout en travaillant sur une nouvelle portion, ou encore vous inspirer de roadbooks existants, vous pouvez afficher la trace d'autres parcours.

Ce logiciel accepte un très grand nombre de formats et vous permet d'exporter votre parcours dans le format natif de votre GPS (par exemple TomTomRoute ou GarminExchange).

2. Qu'est-ce qu'on emporte ?

Restez simples et légers. Peu importe le nombre de jours de voyages, ou presque, soyez minimalistes, surtout si vous comptez camper, car le volume de matériel va très vite exploser. 

- Côté vêtements, prévoyez seulement quelques tshirts et sous vêtements que vous laverez régulièrement, ils doivent pouvoir sécher rapidement. Si vous partez dans une zone chaude, préférez les couleurs claires.

Choisissez une serviette microfibre, elles sont pratiques, compactes et sèchent rapidement.

Ne négligez surtout pas l'équipement de sécurité, pantalon protecteur et coqué, blouson moto et dorsale...

- Pour les médicaments, si vous ne vous écartez pas trop de la civilisation, ne prévoyez pas tous les cas possibles. Partez avec quelques pansements, un antiseptique et un anti-douleur. Pour les cas particuliers, vous trouverez toujours une pharmacie.

- Prenez de quoi rapporter des souvenirs de votre périple : appareil photo ou caméra embarquée.

- Matériel de camping : Choisissez une tente légère et compacte mais pensez qu'il vous faudra peut être un peu de place pour y faire entrer une partie de vos bagages. Emportez un duvet adapté et un drap de soie (ou sac à viande) pour gagner quelques degrés.

- Côté mécanique  et entretien : emportez de la graisse de chaîne, quelques colliers rilsan, un couteau multi-outil, un kit de réparation de crevaison et éventuellement quelques clés, douilles, tournevis adaptés à votre moto et des leviers de rechange en cas de chute.

Ci-dessous, ma liste personnelle en exemple :

- cartes et gps

- caméra + appareil photo + chargeurs usb et batteries de rechange

- carnet de croquis, feutres, aquarelle

- livre

- bloc savon de marseille pour la lessive

- fil à linge

- tente, duvet, oreiller gonflable, drap de soie

- petit maillet

- 3 tshirts, 1 débardeur, 3 paires de chaussettes, 3 culottes, 2 soutien gorge

- maillot de bain

- blouson été + doudoune fine

- jean moto + pantalon moto été + chaussures moto

- pantacourt

- tongs

- pansements, antidouleurs, antiseptique

- crème solaire

- carte européenne d'assurance maladie

- cup (coupe menstruelle)

- papier toilette

- brosse à dents+ dentifrice + gel douche/shamp. (2 en 1)

- bouchons d'oreilles

- visière claire + visière fumée

- gillet airbag

- sacoches cavalières + petits cadenas

- sac  à dos +60L étanche

- double des clés moto

- popote + réchaud + briquet

- tupperware pliable

- tasse rétractable

- liquide vaisselle + éponge + torchon

- café soluble + thé

- bouteille d'eau

- riz + coquillettes

- sel + poivre

- sac poubelle (pour étanchéité)

- colle universelle souple (réparations, tente, chaussures, textile)

- sac congélation (pour les produits qui peuvent fuire)

- fils + aiguille

- lampe frontale

- leviers de rechange en cas de chute

- fusibles

- scotch US

- Leatherman et autres outils

- colliers rilsan

- graisse de chaine, WD-40

3. Equiper sa moto

La bagagerie

Si vous pouvez équiper votre moto de bagagerie rigide, vous aurez moins à vous soucier des vols et de l'étanchéité, mais c'est loin d'être la solution la moins cher. Elle n'est pas non plus adaptée à tout type de motos.

La solution bon marché est d'opter pour des sacoches cavalières souples adaptables sur les roadsters et les sportives selon les marques et les modèles. Elle sont parfois équipées d'un soufflet (comme c'est le cas sur les miennes) qui vous permette d'adapter le volume des valises au contenu (je n'ouvre les soufflets que pour les séjours de plus d'un weekend).

valises
N-260 La Molina

Sacoches cavalières souples

N-260 La Molina

Avec et sans soufflet

N-260 La Molina

Restez au sec !

            Pour conserver vos affaires au sec, vous pouvez utiliser des sacs étanches, vendus en grandes surfaces de sport pour des prix raisonnables.

Dans le sac à dos, je range ce qui doit être accessible rapidement, comme un pull et mon appareil photo et dans le 60 L, je range mes affaires de camping. J'attache les 2 sur la selle par dessus mes sacoches cavalières souples.

Pour étanchéifier mes sacoches, je mets simplement mes affaires dans des sacs poubelles, solution que je trouve plus efficace que les sursacs livrés avec qui volent au vent et peuvent toucher la roue arrière.

Sacs étanches

L'electronique

J'ai au guidon 2 supports ram-mount, 1 pour le GPS, et 1 pour la caméra. Ce système très rigide est idéal pour éviter les vibrations. Pour charger vos appareils électroniques durant votre voyage, surtout si vous avez choisi l'option camping, il peut être utile d'installer des ports usb sur votre moto.

J'ai ajouté un interrupteur sur les miens pour couper complètement l'alimentation lorsqu'ils ne sont pas utilisés. Une simple précaution pour garantir une consommation électrique nulle, mais qui n'est pas utile si vous brancher le dispositif sur un fil "plus" après contact ou encore si vous choisissez un modèle qui coupe l'alimentation dès que le bouchon est fermé, c'est le cas du double usb Technoglobe.

Je peux ainsi charger en roulant mon téléphone et surtout, mes batteries de caméra (c'est qu'elle est gourmande !) 

Mon chargeur de batterie d'origine était prévu pour être branché sur secteur, j'ai donc commandé pour une dizaine d'euros un chargeur usb qui, en plus d'être ultra compact, me permet de charger 2 batteries à la fois.

N-260 La Molina
N-260 La Molina

Gps et caméra sur support Ram-Mount

N-260 La Molina

Ports USB sous la selle

L'hydratation

Souvent, plus il fait chaud, moins on a envie de s'arrêter pour boire car on est mieux en roulant, ça ventile ! Pour boire au guidon, avec précaution bien sûr, sans avoir à retourner votre sac pour sortir une bouteille, vous pouvez tester l'embout Camelbak sur une bouteille, ici dans une pochette isotherme  à accrocher sur votre moto. 

N-260 La Molina
N-260 La Molina