6 pans 1 crayon | Redresser la direction de sa moto après une chute
Comment redresser sa direction après une chute légère

En demie-finale des JO d'hiver, j'ai testé pour vous le double Axel(le) sur deux roues, sur route verglacée. Malheureusement, je me suis faite recalée pour m'être littéralement étalée au sol. J'ai récolté une note artistique catastrophique, vous vous en doutez, mais la bonne nouvelle c'est que ça me donne l'occasion d'en faire un tuto, et moi, j'aime ça les tutos ! Même si elle peut paraître intimidente, cette manip n'est ni compliquée, ni dangereuse, si on prend le temps de bien identifier la cause du problème.

Si vous devez tourner le guidon pour aller tout droit ou si vous avez l’impression d’avoir un bras plus court que l’autre, vos tubes de fourche ont sûrement tourné dans leur fourreaux, le train avant se trouvant ainsi désaxé.
Pas de panique, il est assez simple de remettre tout ça en place soi-même.

 

Premièrement, assurez vous visuellement que votre guidon n’est pas tordu et que vos tubes de fourches ne sont pas cintrés (ce qui n'est pas forcément facile à voir sans démonter, je vous l'accorde). Si vous avez percuté un obstacle, il est préférable de faire vérifier la fourche par un pro ou de prévoir un démontage complet des tubes de fourches pour vérifier qu'ils n'ont pas été abîmés. Si après avoir fait les manips ci-dessous, vous n'arrivez pas à retrouver quelque chose de droit, les dégâts sont sûrement plus importants. Dans tous les cas, ça ne fera aucun mal à votre moto.
 

Niveau de difficulté : 2/5
Durée : 20 min
Outils nécessaires :
- Clé dynamométrique (pour ne pas brutaliser la visserie de votre chérie, c’est mieux). La mienne m’a coûté 20€ chez Norautoto, c’est un bon investissement si vous souhaitez cajoler votre belle).
- Clé 6 pans (allen) ou douille 6 pans (à utiliser avec la clé dynamo).
- réglet (facultatif)

Relever les couples de serrage de votre moto dans le manuel d'atelier avant de commencer.
Démo sur une XSR 900 (2016).

En action :

1. Mettre la moto sur béquille centrale ou béquille d’atelier. A défaut, faites vous aider par quelqu’un qui maintiendra la moto droite en étant assis dessus.

Sur cette photo, on voit clairement le décalage de la roue vers la gauche (dans le sens de pilotage).

4. On passe à l’action. Redressons tout ça !

5. Vérifier l’alignement et corriger si nécessaire. Ne pas hésiter à monter sur la moto pour vérifier, vous sentirez vite la posture vous semble naturelle.

2. Vérifier que le guidon est droit, perpendiculaire au cadre de la bête. Pour plus de précision, vous pouvez prendre des mesures à gauche et à droite au niveau des pontets.

3. Desserrer vis de pincement des tés de fourches (hauts et bas, sur les deux fourreaux). Attention à ne pas les dévisser complètement, il s’agit juste de laisser un peu de liberté de mouvement pour que les fourreaux puissent coulisser facilement dans les tés. La XSR 900 a une fourche inversée mais le principe est le même sur une fourche traditionnelle.

6. Si l’alignement vous parait correct, resserrer tout ça à la clé dynamométrique.

7. Vous pouvez maintenant enfourcher votre joujou et faire quelques tours de roue (en ligne droite, vous vous rendrez mieux compte du résultat). Recommencez l’opération tant que vous n’êtes pas convaincu(e) que tout est bien droit.

Une autre technique existe si vous êtes seul(e) au bord de la route et sans outils :
Mettez votre moto roue avant le long d’un trottoir et donnez des coups de guidons (donc de roue) dans celui-ci. La résistance du trottoir sur la roue peut suffire à remettre le train avant dans le droit chemin.