6 pans 1 crayon | Roadtrip France, Espagne, Portugal Part 2

Nous avions un peu plus d'un mois devant nous; deux motos et deux pilotes qui ne demandaient qu'à se dégourdir les roues et à voir du pays, des pays.

Direction le Portugal par le chemin des écoliers, en 5 semaines, pour un parcours d'un peu plus de 10 000 km.

~ Avec Sonia Charapoff.

Le parcours

Télécharger les 17 roadbooks de la

deuxième partie

Jour 16 : Portugal nord 252 km

Portugal !

Le passage de frontière se fait au cœur du parc national Peneda-Gerês. D'entrée de jeu, le ton est donné, sous sommes accueillies par des gardes de la protection civile qui nous demandent de ne pas nous arrêter à cause du risque d'incendies très élevé. La chaleur, le vent, et la production massive d'eucalyptus rendent le pays très vulnérable au feu et il y a à ce moment là plus d'une cinquantaine d'incendies en cours dans  le pays.

portugal nord
J16PortugalNordRB.JPG

Télécharger

Jour 16

Journée off  à Porto

Aujourd’hui c'est repos. Il fait une chaleur étouffante, et nous logeons, une fois n'est pas coutume, dans une maison en B&B afin de trouver un peu de fraîcheur.

Le lendemain, direction Porto. Trouver un parking moto dans la ville est loin d'être évident et mieux vaut ne pas se garer n'importe où si on ne veut pas retrouver sa moto à la fourrière.  La visite de la ville, équipement moto sur le dos, est éprouvante (c'est que ça grimpe à Porto), mais cela vaut vraiment le détour. La ville est magnifique, vivante et vibrante.

B&B à Santa Maria Da Feira, 50€/nuit pour 2.

Porto.jpg

Jour 17 : Serra da Estrela 207 km

Cette majestueuse chaîne de montagne où se trouve le point culminant du Portugal à presque 2 000 m d'altitude est à ne manquer sous aucun prétexte, tant pour les yeux que pour le plaisir de rouler.

C'est pour moi un des moments motoristique le plus marquant de ce voyage.

Nuit au camping Rossio de Valhelhas, en bordure du parc naturel, avec accès à la rivière 10,50 €

Serra da Estrella Roadbook moto

Télécharger

Jour 17

J17 Serra da Estrella

Jour 18 : Vallée de Zezere 279 km

La sortie du parc est aussi sympathique que son entrée. Nous poursuivons notre route au travers de la vallée, près de Covilhã, qui présente bien moins d'intérêt. Les paysages prennent des couleurs d'automne en plein mois d'août, ce sont malheureusement les nombreux incendies qui ont fait rougir la végétation, et la terre fume encore. 

Nuit au camping de Fereira Do Zezere,

19,50 €.

zezere portugal moto roadbook

Télécharger

Jour 18

zezere portugal moto

Jour 19 : Côte ouest - Nazaré, Peniche 260 km

Nazaré est l'un des spots de surf les plus réputés du monde, on y trouve des vagues à hauteur record, ce qui, conjugué à son agréable plage et sa petite ville côtière en font un coin est assez fréquenté.

Péniche est plus sauvage et rocailleuse, c'est l'endroit idéal pour un grand bol d'iode sur la route.

Camping "Porto da Luz", Alenquer, presque désaffecté, cher et difficile d'accès, ne pas se fier à ses 3 étoiles, 21€, à éviter !

roadboo cote portugal moto

Télécharger

Jour 19

Peniche

Jour 20 : De Lisbonne à l'Algarve 389 km

Nous faisons l'impasse sur Lisbonne, qui mériterait un weekend complet plutôt que le bref passage que nous pouvons lui accorder.

Sintra, ville perchée au sommet d'une colline, offre une architecture étonnante.

Nous avalons ensuite les kilomètres en direction de l'Algarve.

Nuit à l'agréable camping Vila Nova de Milfontes, les pieds dans le sable, 20 €.

roadbook moto algarv portugal

Télécharger

Jour 20

algarve moto

Jour 21 : Les côtes de l'Algarve 256 km

Au programme aujourd'hui, descendre tranquillement jusqu'à l'extrême sud du Portugal par les petites routes de l'Algarve en passant par Cabo de Sardao, Cabo St Vincente, Sagres.

Nous remontons ensuite sur Monchique, plus haut dans les terres pour profiter de la nature sauvage de la campagne de l'Algarve. Nous aurions aimé aller jusqu'à Odemira avant de redescendre sur Monchique, cette route s'annonçait idéale pour la moto mais il est déjà tard.

Nous passons la nuit au camping d'Alvor, près de Portimao 23 €.

cabo De Sardao
cote algarve roadbook moto

Télécharger

Jour 21

Jour 22 : Vers le nord par l'Alentejo 414 km

Nous sommes arrivées au point le plus éloigné de notre voyage. Nous longeons la côte jusqu'à Faro, par une nationale encombrée. La ville ne présente pas d’intérêt particulier. En revanche, la route qui remonte vers le nord à partir de Faro est sympathique. Nous quittons l'Algarve touristique  pour l'Alentejo désertique. Nous entourent, tantôt des terres en jachère, tantôt des oliviers à perte de vue, puis des vignes. Le vin local est d'ailleurs plutôt bon, corsé et fruité.

Nous passons la nuit au camping d'Evora Monte, ce sera le meilleur rapport qualité/prix du voyage, avec piscine 12 €.

J22 Alentejo
roadbook moto porugal alentejo

Télécharger

Jour 22

Jour 23 : Castelo Branco 348 km

Après une petite incursion en Espagne pour faire l'économie de quelques euros sur le plein d'essence, retour sur les routes portugaises. Le paysage, comme souvent ravagé par les incendies, s'enrichit et se diversifie au fil des kilomètres. Nous faisons une halte au restaurant (ce qui est plutôt rare pour nous) à Castelo Branco, Retiro de Cazador, menu local avec soupe, plat, dessert, boisson et café pour 7,5 €, et le tout, délicieux !

Nuit (à nouveau) au camping Rosso de Valhelhas, 10,5€.

castello branco roadbook moto

Télécharger

Jour 23

J23 Casetlo Branco

Jour 24 : Vila Real 314 km

Des virages, des virages, et encore des virages !

La montée est un pur régal, d'autant plus de plaisir que nous sommes seules sur les routes durant une bonne partie de la journée. Lorsque nous avançons dans la vallée du Douro, où les vignes de Porto foisonnent, la circulation est plus lente, car nous sommes en pleine période de vendanges et nous sommes prises dans le petit train du transit du raisin, derrière de gros camions difficiles à dépasser sur ces routes, ce qui nous laisse néanmoins le temps d'apprécier le décor.

Nuit au camping municipal de Vila Real,

13,80 €

vallee douro portugal

Télécharger

Jour 24

Jour 25 : Bragance 175 km

Que de belles routes, de beaux paysages encore aujourd'hui pour notre dernier jour au Portugal. Nous arrivons à Brangança pour l'heure du déjeuner et nous offrons un restaurant un peu chic, le "Solar Bragançano" où nous profitons du jardin ombragé.

Le château de Brangança vaut le coup d’œil.

Nous rejoignons le camping municipal de Bragance dans l'après midi, 13,80 €.

Télécharger

Jour 25

J25 Braganca

Jour 26 : Castilla y Leon 388 km

Castilla y leon

La route est longue aujourd'hui et ne s'annonce pas passionnante. Nous souhaitons traverser assez rapidement cette Castilla y León, d'une tristesse ennuyeuse.

Ce paysage monotone et ces routes droites s'avèrent finalement bien reposantes à ce stade de notre voyage.

Nous sommes le 1er septembre, les températures chutent et la nuit au camping de Burgos (13,70 €) sera bien fraîche (6°C.) !

Télécharger

Jour 26

Jour 27 :  La Rioja 368 km

Encore de beaux paysages sont au programme aujourd'hui. Nous traversons le parc naturel Sierra de Cebollera, au cœur de la région de la Rioja.

Ci-joint le village englouti de Mansilla.

Camping Sabiñánigo, 17€

Télécharger

Jour 23

mansilla.jpg

Jour 28 :  Pyrénées Catalanes 316 km

La Seu D'Urgell moto

Télécharger

Jour 28

Je rêvais de poser à nouveau mes roues sur cette N-260 magique, plus de 400 km de virages, un bitume parfaitement lisse, bref, un régal.

Le paysage ? J'avoue ne pas l'avoir trop regardé !

Pour notre dernière nuit en Espagne, nous plantons la tente au Camping Cerdanya Eco Ressort, 18,80 €.

Jour 29 :  Pyrénées Orientales 263 km

La prudence est de mise ce matin, il est encore tôt et les routes sont humides, et il nous faut éviter les bouses de vaches et l'herbe fraîchement coupée.

Nous passons la frontière et les routes deviennent tout de suite plus étroites et moins bien entretenues.

En revanche les paysages des Pyrénées Orientales sont magnifiques et la route N-115 est bien agréable à moto.

Nous campons au cœur du vignoble, camping "Le Maurynate" à Maury où nous sommes très bien accueillies, 12,90 €.

Maury.jpg

Télécharger

Jour 29

Jour 30 :  Aveyron 263 km

La lumière du soleil sur la vallée est magique ce matin.

Nous quittons les Pyrénées et les paysages deviennent moins intéressants. Les routes sont très bosselées, c'est un véritable calvaire en XSR 900. La fatigue commence sérieusement à se faire sentir, et j'ai mal partout. J'ai hâte que cette journée se termine mais nous avons bien du mal à trouver le camping que nous avions repéré : "la Bastide", à Albignac.

En effet, cette belle propriété a été rachetée par une famille de Belges, qui louent des chambres d’hôtes mais la partie camping est complètement à l'abandon.

Aveyron.jpg

Ils reçoivent ce weekend là un club de ping pong. Ils nous laissent cependant planter notre tente sur le terrain, au milieu des ânes et après l'apéro-pétanque, nous invitent à partager leur repas. Un moment convivial et sympathique.

Télécharger

Jour 30

Jour 31 : Auvergne 266 km

pas de peyrol cantal

Télécharger

Jour 31

Après un départ matinal un peu frais et humide, nous séchons sous le soleil de Conques à l'heure du déjeuner. L'église de cette jolie ville médiévale d'Aveyron est malheureusement en travaux et nous ne verrons les vitraux de Pierre Soulages que de l'extérieur.

Direction l'Auvergne en empruntant la route du Dourdou (célèbre pour son rallye routier) qui nous mène aux portes du Cantal.

Après le jouissif Pas de Peyrol, nous visons Chambon sur Lac.

Nuit au camping "Les bombes", Chambon sur Lac, 15€. Très bon accueil et bon restaurant sur place.

Jour 32 : Val de Loire 303 km

Nous quittons les volcans d'Auvergne par le col de la croix St Robert en direction de Mont-Dore.

Le temps est maussade, l'humeur aussi. Ça sent la fin du voyage ...

Les paysages s’aplanissent, les routes s’étirent, droites vers l'horizon.

Nous retrouvons notre ami Patrice près de Sancerre, et refaisons le monde (de la moto) autour de bières locales aux lentilles.

Télécharger

Jour 32

Jour 33 : Retour en région parisenne 261 km

Parce qu'un jour, il faut bien rentrer ...

Télécharger

Jour 33

2 nanas,

2 motos,

1 tente,

3 pays,

20 régions,

70 départements,

5 semaines,

10 030 km de pur plaisir.

 

et qu'une seule envie ... remettre ça !