6 pans 1 crayon | Transformer sa moto pour la piste et la competition
 
Transformer sa moto de route en véritable Pistarde !
et mise en conformité technique pour la compétition (règlement FFM)
     Entre la route et la piste, il y a tout un monde. Chaque discipline a ses spécificités et dès lors où l’on souhaite pratiquer la piste régulièrement, il devient nécessaire d’avoir une moto dédiée à la piste.
LES TRANSFORMATIONS DE BASE POUR DES ROULAGES REGULIERS
Les protections
Il existe des protections de carters et de cadres en fibre ou plastique, à coller ou à visser selon les modèles. 
Les “polys”

En remplacement des carénages qui peuvent s'abîmer fortement lors d'une chute, les polys sont la solution : des moulages de carénage, généralement à base de fibre de verre, sur lesquels est posé une couche de gelcoat pour la finition. Ils sont légers, flexibles, personnalisables et réparables plus facilement que les carénages d’origine (en ABS). Et conservez les bien, car si vous souhaitez revendre votre moto plus tard, elle aura plus de valeur avec ses carénages d'origine.

Au passage, on enlève tout ce qui est superflu : phares, clignotants, repose-pieds passagers, klaxon, rétroviseurs.

Combien ça coûte ? Autour de 500€ (il existe plusieurs qualités, cela peut aller jusqu’à 1000€ mais certains vous demanderont un peu de travail d’ajustement et de perçage). Il est également possible de les acheter d’occasion, et de les repeindre à votre sauce (tutoriel à venir). Dans votre budget, pensez à ajouter les dzus (visserie ¼ tour) et une mousse de selle. La moto ainsi préparée n'étant plus homologuée pour la route, il vous faudra investir dans l’achat d’un fourgon ou d’une remorque moto pour vous rendre sur les circuits.

Autre solution qui peut s’avérer économique : acheter une moto déjà équipée pour la piste.

En bonus
Votre anniversaire approche ? Faites vous offrir des couvertures chauffantes pour profiter pleinement de vos roulages, un shifter, un amortisseur de direction, ou encore un indicateur de rapport engagé (tutoriel ici), système de mesure à gps et/ou bande magnétique pour prendre ses temps au tour et enregistrer ses trajectoires.
Les durites "avia"
Lors de freinages appuyés et réguliers, le liquide de frein, qui circule dans les durites (tuyaux en caoutchouc qui relient le levier aux étriers), monte en température.
Afin d’éviter que le freinage perde en efficacité (voire, que vous n’ayez plus de freins du tout au bout de la ligne droite), l’une des premières choses à faire est de poser des durites “aviation”, tressées inox, qui garantissent une efficacité constante.
Les durites "avia"
L'entretien
La moto est mise à rude épreuve sur piste, il est conseillé de vidanger l’huile moteur deux fois par an et de remplacer du liquide de frein et l’huile de fourche annuellement, avec des fluides de qualité.
DEMARRER LA COMPETITION - MISE EN CONFORMITE REGLEMENT FFM 

     Se lancer en compétition, pour une simple course ou tout un championnat demande un peu de préparation sur la moto.

     Selon les catégories et les championnats, le règlement FFM diffère légèrement mais vous serez quasiment toujours obligé(e) de faire un certain nombre de modifications. Je prends exemple sur le règlement de la Women’s Cup 2017, qui n’est rien d’autre que le règlement Promo-découverte à deux exceptions près : le choix des pneumatiques est libre et la couleur de plaque de numéros de course est différente.

Par souci d’économie et lorsque je ne trouvais rien d'adapté à ma moto, j’ai fabriqué certains éléments moi-même.

A retirer obligatoirement

- les béquilles (et shunter le contacteur)

- les clignotants

- les rétroviseurs

- les repose-pieds passagers

- la plaque d’immatriculation

- le phare

- le feu rouge arrière*

* Attention, un feu rouge, dont la mise en marche doit être commandée par interrupteur est maintenant obligatoire à l’arrière de la machine. Il devra être allumé en cas de pluie.

J’ai fabriqué le mien moi-même pour environ 15€ (2 barrettes led à 5€ pièce+interrupteur (3€ les 10, porte fusible 3€). Support réalisé avec le reste de mastic fibre de verre de réparation de poly.

Tous les bouchons de remplissage, de vidange ou de niveau, trappes de vidange, filtres à huile extérieurs et niveaux d'huile, ainsi que les étriers de freins avant auront leurs vis de fixation freinées par un fil métallique de sécurité. Des vis d’étrier pré-percées se vendent dans le commerce (marque Probolt), mais pas pour toutes les motos… c’est là qu’on commence à rigoler. Impossible à trouver par exemple pour les R6 d’avant 2005, j’ai donc sorti ma perceuse.

Quelques précautions à prendre avant d’attaquer le perçage de vos vis si vous ne voulez sacrifier plusieurs forets :

- perceuse à colonne recommandée avec foret de qualité pour inox (2mm)

- marquer au feutre le pan de la vis à percer avant démontage (pour un freinage efficace, voir schéma)

- huiler la partie à percer (une goute d’huile moteur neuve fait très bien l’affaire, n’achetez pas d’huile de perçage pour 4 vis).

- maintenir fermement la vis dans un étau (j’ai utilisé des cales en bois de chaque côté pour ne pas abîmer le filetage)

- marquer l’empreinte du trou avec un pointeau

- ajuster parfaitement le foret par rapport à la marque du pointeau, au moindre décalage, le foret va se tordre et casser.

 

Pour le freinage des vis, il faut du fil à freiner, une pince à freiner (qui tourne tout seule sans effort, c’est beau, c’est propre), et vous pouvez utiliser des épingle de sûreté (homologuées FFM) pour ne pas avoir à re-freiner vos vis à chaque changement de roue). Ça s’avère moins pratique que je ne le pensais, et ce n’est pas donné, donc je ne le conseille pas forcément.

Pour le filtre à huile, un petit collier métallique et fil de freinage permettent un freinage efficace.

Les reniflards (d'essence, d'eau, d'huile ainsi que le carter moteur) devront tous aboutir dans un ou plusieurs récupérateurs d'une capacité de 125 cc minimum chacun et d'une capacité totale de 0,5 litre minimum.

J’ai utilisé 2 petites bouteilles de lait dont j’ai percé le bouchon.

Remplacer le liquide de refroidissement par de l’eau (déminéralisée de préférence). Vous pouvez y ajouter de l’alcool (j’en mets 30% pour éviter tout risque de gel). Vérifier régulièrement le niveau, ça a tendance à s’évaporer un peu.

Je n’aime pas laisser ce mélange toute l’année, après la course, je repasse au liquide de refroidissement classique, c’est vite fait).

Les diabolos doivent être en téflon ou matière équivalente aux dimensions suivantes : Diamètre 30 mm, longueur 40 mm, vis de fixation en retrait.

Le carénage inférieur devra comporter deux trous maximum de 25 mm de diamètre. Ces trous doivent rester obstrués en condition de piste sèche et peuvent être ouverts uniquement dans des conditions de course sur piste mouillée.

Personnellement, j’ai eu un peu de mal à trouver des bouchons qui conviennent et j’ai fini par acheter des bouchons caoutchouc qui servent aux tubes à essai, coniques, disponibles en plusieurs diamètre, retaillable et bon marché, c’est parfait.

Les motos doivent être équipées d’une protection du levier de frein avant, afin de protéger le levier de frein au guidon d’un actionnement accidentel en cas de collision avec une autre machine. Comme c’est assez cher et fragile, on a vite fait de l’accrocher en passant à côté, j’attends le dernier moment pour le monter.

Une protection de couronne (aussi appelée “dent de requin”) est obligatoire. Elle doit être faite en nylon, téflon ou fibre (mini 5 mm d’épaisseur).

Celles du commerce sont assez chères et ne correspondront peut être pas forcément exactement à votre moto. J’ai fabriqué la mienne moi-même à partir d’une planche à découper Ikea (le petit modèle) fait 5 mm d'épaisseur (3,5€ le lot de 2 planches). Le bras oscillant du R6 est déjà percé de 2 trous mais vous pourrez avoir à percer le votre si ce n’est pas le cas. Il existe aussi des  dents de requins intégrées aux protections de bras oscillant.

Les numéros de course doivent respectés ces côtes suivantes :

Les dimensions de tous les chiffres sur l’avant :

Hauteur minimale : 140 mm

Largeur minimale : 80 mm

Largeur min. des traits : 25 mm

Les dimensions de tous les chiffres sur les côtés :

Hauteur minimale : 120 mm

Largeur minimale : 60 mm

Largeur min. des traits : 25 mm

 

Les numéros devront être réalisés dans l'une des polices de caractère du règlement. Les chiffres doivent être noir mat sur une plaque blanc mat.

Les plaques apposées sur un carénage de couleur claire doivent comporter un contour noir  de 8mm d'épaisseur minimum.

Le meilleur moyen d’avoir la forme de plaque adaptée à votre moto est de les réaliser vous même sur du papier adhésif déco (type Venilia).

Règlement particulier de la Women's Cup 2017

Règlement Promo Découverte 2017